Lamballe 11°C

Gemapi

Depuis le 1er janvier 2018, Lamballe Terre & Mer est compétente pour la Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations (GEMAPI). L’objectif est double :

  • replacer la gestion des cours d’eau et des milieux humides au sein des réflexions sur l’aménagement du territoire,
  • agir pour la protection contre les inondations et la submersion marine

Gestion des milieux aquatiques

Le Gouessant à Andel
Le Gouessant à Andel


Le rôle de l’agglomération est de préserver et restaurer les milieux aquatiques (continuités écologiques, morphologie des cours d’eau, protection des zones humides) en garantissant leur « bonne santé ».

Prévention des inondations

Inondation à Jugon-les-Lacs
Inondation à Jugon-les-Lacs


Lamballe Terre & Mer a identifié 6 ouvrages sur son territoire concourant effectivement à la protection d’au moins 30 habitants (seuil du décret « digue » de 2015) :

  • Digues du centre et de Caroual (Erquy)
  • Ouvrage de la Glageolais et Digue du Val-André (Pléneuf-Val-André)
  • Barrage de la Grande Chaussée et digue de la Petite Chaussée (Jugon-les-Lacs Commune nouvelle)

Il s’agit de s’assurer du bon entretien et des conditions de fonctionnement de ces ouvrages, afin de garantir la sécurité des biens et des personnes situés dans les zones protégées.

Cours d'eau

Recharge en granulométrie dans un cours d'eau
Recharge en granulométrie dans un cours d'eau


La qualité des cours d’eau s’est fortement dégradée ces dernières décennies en raison, notamment, de la modification des paysages (déplacement du cours d’eau), d’entretiens brutaux (curages, recalibrages), des pratiques culturales sur les versants, de l’urbanisation grandissante, etc.

Lamballe Terre & Mer agit pour la reconquête du bon état écologique des cours d’eau via différents programmes pluriannuels de travaux. Elle bénéficie pour cela de cofinancements apportés par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne, le Conseil régional et le Département des Côtes d'Armor.

L’enjeu majeur est de concilier le bon état de la rivière (habitats, espèces, qualité de l’eau) et les usages associés (production d’eau potable, agriculture, pêche, baignade, loisirs aquatiques, etc.).

 

Différents types de travaux sont réalisés :

  • Hydro-morphologie : améliorer la diversité des habitats et des espèces,
  • Continuité écologique : supprimer des obstacles et assurer la libre circulation des espèces (ex. : truite, anguille),
  • Entretien et restauration de berges : améliorer la diversité végétale des berges et préserver les habitats, améliorer la qualité paysagère.
     

Actions milieux aquatiques - Bilan 2019 :

Remise à l'état naturel du Mirbel à Trémeur

Zones humides

Zone humide
Zone humide à Lanjouan - Lamballe-Armor


Les zones humides sont des espaces particulièrement importants pour la prévention des inondations, tout comme pour la préservation de la qualité de l’eau et de la biodiversité :

  • elles retiennent l’eau l’hiver et la restituent l’été,
  • elles filtrent les pollutions,
  • elles abritent et nourrissent de nombreuses espèces menacées (oiseaux, batraciens, chauves-souris, loutres et autres mammifères).

Lamballe Terre & Mer conseille les porteurs de projets d’aménagement et les agriculteurs qui le souhaitent pour la préservation et la valorisation de ces espaces, qui peuvent prendre différentes formes : prairies, parcelles cultivées, boisements, marais, etc.
 

En cas de doute sur la présence de zone humide ou d'un cours d'eau, contacter le service environnement qui pourra répondre à vos questions : environnement@lamballe-terre-mer.bzh

Qualité de l'eau

Le Gouessant à Saint-Trimoël
Le Gouessant à Saint-Trimoël


Les actions menées par Lamballe Terre & mer pour la préservation de la qualité de l’eau concernent essentiellement la lutte contre différents polluants :

  • les pesticides (d’origines multiples : agriculture, industrie, particuliers, collectivité),
  • les nitrates, d’origine agricole, entre autres responsables de la prolifération des algues vertes,
  • le phosphore (érosion des sols, engrais agricoles, dispositifs d’assainissement collectifs ou individuels défectueux).

Ces actions de lutte contre les pollutions sont menées, soit grâce à des démarches partenariales ou des marchés passés avec des organismes de conseil agricoles (Chambre d’Agriculture, Groupement des Agriculteurs Biologiques) soit par des actions directes (aménagement de zones tampons sur les parcelles agricoles, démarche JEVI : Jardins, Espaces Végétalisés et Infrastructures auprès des communes, des entreprises et des particuliers).

► Lutte contre les pesticides
Plan de lutte contre les algues vertes
Observatoire de l'environnement en Bretagne

Les programmes de préservation des milieux aquatiques et de la qualité de l’eau bénéficient du soutien financier de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, de la Région Bretagne et du Conseil Départemental 22.