La SOKA - Société Kaolinière Armoricaine - créée en 1951 connaît un développement important (5 carrières, 3 en France et 2 en Ukraine, 2 usines dont celle de Quessoy et 1 en Ukraine). Au niveau national, elle emploie 65 salariés essentiellement sur Quessoy et extrait 350 000 T de matériaux par an dont 55% pour l'export (Asie, Moyen Orient, Russie, Inde, Danemark, Italie,...).

Le 30 mars 2018, Mme Dudot, Directeur Général et trois cadres de l'entreprise ont guidé une vingtaine d'élus de Lamballe Terre etMer, accompagnés de membres des services, pour une visite passionnée...et passionnante. Martin Meyrier, le vice-président du Conseil Régional (économie - innovation - artisanat et TPE), y participait.

Initialement utilisé dans l'industrie céramique, le kaolin rentre aussi dans la composition de plastiques et de caoutchoucs pour l'industrie automobile, la cablerie, dans la formulation d'engrais et de compléments pour l'alimentation animale ainsi que la cosmétique. Il est également utilisé dans des produits de traitements des fruits et légumes alternatifs aux produits chimiques et dans la composition des peintures...des ciments blancs. Des domaines d'activités variés qui exigent des certifications et un investissement en recherche développement conséquent en partenariat avec des industriels de renommée internationale et des instituts de recherche.

 

Une entreprise pointue, innovante et enthousiaste. Nous aurons l'occasion d'en reparler...