Les débits des cours d'eau en ce mois de janvier 2017 sont les plus bas jamais observés
Depuis septembre le déficit pluviométrique est de l'ordre de 200 mm sur le département, ce
qui représente sur cette période - 40 % de pluie par rapport à une année normale.

Dans ce contexte, par arrêté, le préfet a adopté un certain nombre de mesures de gestion et de restriction des usages de l'eau visant à préserver la fourniture d'eau potable à l'ensemble des Costarmoricains.

Ces mesures passent par la mobilisation des usagers pour économiser l'eau.
Il est donc demandé à l'ensemble des usagers (particuliers, collectivités, industriels et agriculteurs) de veiller à une utilisation économe de l'eau potable et de leurs ressources privées. (retrouvez la liste des restrictions et interdictions sur l'arrêté du préfet).

 

Les quelques pluies de  cette semaine et de la semaine dernière n'ont pas permis de reconstituer des stocks d'eau dans les principales retenues départementales et encore moins de recharger les nappes d'eau souterraines qui elles aussi présentent un niveau historiquement bas pour un mois de janvier. Si les stocks actuels, très inférieurs à ceux habituels en cette saison, permettent de satisfaire les besoins à court terme, il est toutefois nécessaire d'anticiper une éventuelle prolongation de la sécheresse.

 

Documents à télécharger

En savoir plus